Watch now
June 2022
6 min. read

[🇫🇷 FR] PaaS vs IaaS vs SaaS — différences, avantages et limites

paas vs iaas vs saas

Depuis plusieurs annĂ©es, on entend parler du “Cloud” partout. Que vous utilisiez dĂ©jĂ  un modèle de cloud computing au quotidien, que vous disposiez d’une infrastructure traditionnelle ou que vous envisagiez de migrer vers le cloud, vous n’avez pas pu passer Ă  cĂ´tĂ©. Mais connaissez-vous les diffĂ©rences entre IaaS, PaaS et SaaS ? Quels sont leurs avantages et inconvĂ©nients ? 

Contrairement Ă  l’hĂ©bergement traditionnel, les solutions IaaS, PaaS et SaaS offrent diffĂ©rents niveaux d’autonomie et de contrĂ´le pour rĂ©pondre Ă  tous les enjeux business. Cependant, choisir entre les trois modèles peut ĂŞtre assez complexe, alors que prendre la bonne dĂ©cision dès le dĂ©but est crucial pour le succès de votre entreprise.

Examinons donc ensemble chacun d’entre eux.

IaaS (Infrastructure-as-a-Service), ou services d’infrastructure cloud

L’infrastructure en tant que service (IaaS) est un modèle de cloud computing qui utilise la virtualisation pour fournir une infrastructure cloud comprenant les serveurs, les rĂ©seaux et le stockage. Le modèle IaaS est souvent considĂ©rĂ© comme le modèle de cloud le plus flexible, car il donne aux utilisateurs un contrĂ´le total sur tous les aspects de l’infrastructure. Cela est rendu possible principalement grâce Ă  l’utilisation de tableaux de bord et d’APIs.

Contrairement aux deux autres modèles, les utilisateurs d’IaaS doivent gĂ©rer de nombreux aspects de l’infrastructure (applications, donnĂ©es, sĂ©curitĂ©, middlewares et systèmes d’exploitation), tandis que le fournisseur gère les serveurs, le stockage, la mise en rĂ©seau ainsi que les couches de virtualisation.

Caractéristiques d’un IaaS :

  • FlexibilitĂ© et souplesse : Vous avez suffisamment d’options pour rĂ©agir face Ă  tout Ă©vĂ©nement futur, dĂ©fis tech ou dĂ©cision business.
  • Services hautement Ă©volutifs : AttĂ©nue les problèmes d’utilisation de ressources et de stabilitĂ© grâce Ă  de l’abstraction et des outils spĂ©cifiques (CLI, SDK, API, etc.).
  • CoĂ»t maĂ®trisĂ© : Vous payez uniquement ce que vous consommez. Le budget utilisĂ© pour construire votre infrastructure en interne peut alors ĂŞtre utilisĂ© pour de l’innovation et des opĂ©rations commerciales.
  • ContrĂ´le et visibilitĂ© : Ce n’est pas le fournisseur, mais l’utilisateur qui a le contrĂ´le sur l’infrastructure, de la gestion des identitĂ©s et des accès (IAM) Ă  la sĂ©curitĂ©. 
  • Ressources disponibles : Selon le besoin, un IaaS peut fournir des blocs de base de puissance de calcul (par exemple : processeur, mĂ©moire, stockage, etc.) tous vivant dans le mĂŞme pĂ©rimètre gĂ©ographique.

Les âž• :

  • Inutile d’investir dans une infrastructure coĂ»teuse, les ressources sont gĂ©rĂ©es par le fournisseur.
  • C’est hautement Ă©volutif.
  • Il s’agit d’un service de paiement Ă  l’usage (pay-as-you-go) qui permet Ă  l’utilisateur final d’acheter facilement des ressources, de les adapter ou de les rĂ©duire en fonction de ses besoins.

Les âž– :

  • SĂ©curitĂ© : Si dans la majoritĂ© des cas c’est avantageux pour l’utilisateur de pouvoir garder le contrĂ´le sur l’infrastructure, il existe un certain nombre de menaces de sĂ©curitĂ© qui peuvent apparaĂ®tre au niveau de l’hĂ´te ou des machines virtuelles (VMs). Un autre risque vient du fait que plusieurs clients partagent les mĂŞmes machines. Les utilisateurs comptent sur le fournisseur pour s’assurer que toutes les VMs sont correctement isolĂ©es.
  • CoĂ»ts imprĂ©visibles : La nature hautement Ă©volutive de l’IaaS est une fonctionnalitĂ© très intĂ©ressante, mais elle peut par ailleurs causer des problèmes si les instances ne sont pas correctement surveillĂ©es et arrĂŞtĂ©es lorsqu’elles ne sont pas nĂ©cessaires. Si, en plus, votre organisation n’a pas d’ingĂ©nieur cloud ou FinOps, ces erreurs sont fortement susceptibles de se produire.
  • Formation : GĂ©rer une infrastructure cloud n’est pas une promenade de santĂ©. Une erreur courante consiste Ă  penser que l’IaaS est la mĂŞme chose que la gestion de serveurs sur site, mais ce n’est pas le mĂŞme mĂ©tier et les compĂ©tences requises ne sont pas les mĂŞmes. Il faut garder Ă  l’esprit que vous pouvez avoir besoin de formations supplĂ©mentaires afin de gĂ©rer efficacement l’infrastructure. Sinon, il y a un vrai risque de commettre des erreurs importantes lors de la conception ou de l’exploitation de l’infrastructure cloud : temps d’arrĂŞt, problèmes de performances, factures exorbitantes, frustration, etc.

PaaS (Platform-as-a-Service), ou plateforme en tant que service

Étant le juste milieu entre autonomie et contrĂ´le, PaaS est un modèle de cloud computing qui fournit aux dĂ©veloppeurs une plateforme pour dĂ©velopper, dĂ©ployer et exĂ©cuter des applications. Son objectif principal est d’accĂ©lĂ©rer le cycle de dĂ©veloppement, en Ă©liminant les coĂ»ts et la complexitĂ© liĂ©s Ă  la configuration, au dĂ©ploiement et Ă  la gestion de l’infrastructure requise.

Caractéristiques d’un PaaS :

Toutes les technologies PaaS suivent le modèle de responsabilité partagée, qui est la seule caractéristique commune entre le PaaS et les autres modèles. Le service PaaS est responsable de :

  • Fournir une infrastructure : Serveurs, rĂ©seau et stockage.
  • DĂ©marrer et dĂ©ployer les serveurs : Installer et configurer le système d’exploitation, installer le runtime souhaitĂ©, installer les correctifs de sĂ©curitĂ© et les maintenir Ă  jour.
  • Proposer des services additionnels : Base de donnĂ©es, service de messagerie, stockage cache, etc. Les diffĂ©rents services tiers proposĂ©s dĂ©pendent du choix du PaaS et de son implĂ©mentation.

Les âž• :

  • Un niveau d’abstraction idĂ©al pour les dĂ©veloppeurs.
  • Un service payant Ă  la carte (tarification Ă  l’usage).
  • Un modèle construit sur la base d’un ensemble de bonnes pratiques partagĂ©es par les experts du secteur.

Les âž– :

De nombreuses personnes dĂ©crivent ce modèle comme une technologie qui a atteint son pic d’efficacitĂ©, tandis que d’autres, Ă  juste titre, soulignent quelques limites :

  • Le modèle “taille unique” ne convient pas Ă  tous : Avec l’évolution rapide du paysage informatique, une solution PaaS est tenue de sĂ©lectionner la pile de composants la plus pertinente et de crĂ©er une offre cohĂ©rente avec leur meilleur niveau d’intĂ©gration, de sĂ©curitĂ© et de support. Cela signifie aussi laisser de cĂ´tĂ© toute une gamme de projets hors de son champ d’application.
  • DĂ©pendance du fournisseur : Vous devez ĂŞtre très prudent lors de l’audit et du choix d’un fournisseur. Si le fournisseur que vous avez choisi cesse ses activitĂ©s ou ne rĂ©pond plus aux besoins de votre organisation, une migration peut amener des coĂ»ts supplĂ©mentaires et du travail d’ingĂ©nierie important.
  • ViabilitĂ© financière : Difficile d’avoir une visibilitĂ© totale sur les ressources utilisĂ©es par ses ingĂ©nieurs.

SaaS (Software-as-a-Service), ou logiciel en tant que service

On peut dire sans difficulté que le SaaS est le modèle de cloud computing le plus populaire actuellement. La raison principale de son succès est que l’utilisateur final peut exécuter le logiciel directement sur son navigateur, ce qui rend le SaaS hautement évolutif, simple à utiliser et à gérer.

Caractéristiques d’un SaaS :

  • Les utilisateurs ne sont pas responsables de la gestion et de la maintenance des composants matĂ©riels et logiciels.
  • Le logiciel est accessible directement via un navigateur Web.
  • Il est hĂ©bergĂ© sur des serveurs distants.
  • Il est gĂ©rĂ© par un fournisseur tiers.

Les âž• :

  • Dans la plupart des cas, il offre un logiciel accessible sur n’importe quel appareil via internet.
  • Rentable et rapide puisque vous n’avez pas Ă  vous soucier de l’installation, de la gestion ou de la mise Ă  jour du logiciel.

Les âž– :

Si le SaaS semble trop beau pour ĂŞtre vrai, vous avez raison, du moins dans certains cas. Voici quelques inconvĂ©nients que vous devez garder Ă  l’esprit :

  • Aucun contrĂ´le sur l’infrastructure : Alors que PaaS et IaaS offrent un certain niveau de contrĂ´le sur l’infrastructure cloud, ce n’est pas le cas du SaaS. Si la plateforme SaaS est hors service, votre application l’est aussi.
  • CompatibilitĂ© et intĂ©grations : Une solution SaaS peut ne pas ĂŞtre compatible avec des outils que vous utilisez dĂ©jĂ , les intĂ©grations peuvent donc ĂŞtre compliquĂ©es, voire impossibles.
  • DĂ©pendance du fournisseur : Comme pour les solutions PaaS, choisir un fournisseur qui n’est pas adaptĂ© Ă  vos enjeux business, peut s’avĂ©rer très coĂ»teux.
  • Peu ou pas de personnalisation : Contrairement aux PaaS et IaaS, les solutions SaaS offrent des options de personnalisation très limitĂ©es sur les fonctionnalitĂ©s, performances, intĂ©grations, etc.
  • SĂ©curitĂ© : En plus de n’avoir aucun contrĂ´le sur l’infrastructure, les utilisateurs SaaS n’ont aucun contrĂ´le sur les mesures de sĂ©curitĂ© mises en place par le fournisseur. Dans le cas d’une attaque contre le fournisseur et d’une Ă©ventuelle fuite de donnĂ©es, vos donnĂ©es peuvent Ă©galement ĂŞtre exposĂ©es.

PaaS vs IaaS vs SaaS : lequel choisir ?

La rĂ©ponse Ă  la question n’est pas simple, car les trois modèles de cloud computing ont des avantages Ă  offrir et des inconvĂ©nients Ă  prendre en compte. Une chose est sĂ»re, ils proposent diffĂ©rents niveaux de flexibilitĂ©, d’Ă©volutivitĂ© et de contrĂ´le afin de rĂ©pondre Ă  tous les besoins que peut avoir une entreprise.

Pour résumer :

IaaS

  • Le modèle le plus polyvalent et c’est une excellente option pour les startups et les PME.
  • Il permet un haut niveau de contrĂ´le sur l’infrastructure, ce qui peut ĂŞtre très apprĂ©ciĂ© par les grandes entreprises.
  • Son niveau de personnalisation Ă©levĂ© fait de ce modèle un excellent choix pour crĂ©er des applications complètement personnalisĂ©es.
  • Son Ă©volutivitĂ© apporte Ă©galement de grands avantages aux organisations en hyper-croissance.

PaaS

  • Certainement la meilleure option lorsque vous avez besoin de dĂ©velopper et de dĂ©ployer rapidement des applications tout en ayant plusieurs dĂ©veloppeurs travaillant sur le mĂŞme projet.
  • Si vous avez un budget serrĂ©, la solution PaaS peut ĂŞtre très rentable par rapport Ă  une Ă©quipe DevOps entière.
  • SituĂ© entre IaaS et SaaS, le modèle PaaS offre un bon niveau de personnalisation, ce qui en fait un excellent choix pour ceux qui souhaitent personnaliser certains aspects de leurs applications sans vouloir aller trop loin.

SaaS

  • Le besoin de rĂ©sultats rapides est la raison la plus intĂ©ressante pour choisir une solution SaaS : mettre en ligne rapidement des applications sans avoir Ă  se soucier des problèmes de serveurs ou de logiciels.

Quels que soient vos besoins, vous trouverez forcĂ©ment un modèle de cloud computing qui convient Ă  votre entreprise. Prenez le temps pour choisir afin d’être satisfait du rĂ©sultat ! 

Vous ĂŞtes intĂ©ressĂ© pour tester une solution PaaS ? 

Also on our blog

PlatformCon 2022 recap, from a public PaaS PoV
In June 2022 we joined PlatformCon, the first virtual event around the very core of our product vision: “Platforms”. In this blog post, we will share our recap of the most impactful talks for a public PaaS like Artifakt.
Djalal Elbe
01 July
8 min. read
5 deciding factors when choosing a PaaS
The PaaS ecosystem is so vast, with dozens of opinionated platforms on how to run code in production. It’s very hard to pick the right platform on the first attempt. So here we lay down for you the 5 important questions that separate future-proof PaaS from the rest.
Djalal Elbe
25 May
5 min. read
[🇫🇷 FR] La route vers des déploiements autonomes encore plus rapides
Il est temps de parler de ce que contient notre feuille de route pour l’année 2022. Avec un objectif principal : vous donner le pouvoir de déployer seuls des plateformes stables et performantes, toujours plus rapidement ! 
RĂ©mi Guinier
05 May
5 min. read
Stay up to date and join the mailing list to get the newest articles!